Le Dieu des profondeurs

INTRODUCTION

Dans la série « la Santé mentale », Rodrigue dimanche dernier : Aimer Dieu avec notre pensée, penser comme Dieu, permet une réelle transformation et la clé de la repentance Ce matin, la santé de notre vie intérieure… Comment vous sentez-vous à l’intérieur ? Comment décrire l’intérieur de nous même ? un immense désert, une immense contrée, une mer profonde. immense et profond parce que quelque chose nous échappe, il y a de l’inconnnu en nous. Pas toujours facile de se connaître, de se comprendre (les psychologues ont beaucoup de succès aujourd’hui) L’intérieur de nous même : lieu où défilent émotions (joies, peines…), pensées conscientes, et inconscientes profondément enfouies, lieu de nos bonheurs, de nos solitudes, de nos questionnements, de nos souffrances… parfois même chaos, troubles Dans la Bible, Dieu donne une explication à ce qui se passe à l’intérieur, et nous montre qu’il existe un chemin en nous même pour sortir de nos profondeurs douloureuses Ps 86.13 — Tu délivres mon âme des profondeurs du séjour des mort Ps 84. 6 — Heureux les hommes dont la force est en toi ! Ils ont dans leur cœur des chemins tout tracés Es 40.3 — Dans le désert, ouvrez le chemin au Seigneur ; dans cet espace aride, frayez une route pour notre Dieu

Origine

Que dit la Bible sur notre être intérieur ?

La Parole

L’homme est issu de la Parole Une parole d’autorité, une parole divine est à l’origine : que Toan soit ! Cette Parole porte une volonté, une intention pleine de bienveillance, une puissance souveraine (rien ne lui résiste) Ce que je suis, mon être, a été structuré, défini, par cette Parole Un des rôles de la Parole c’est de créer l’ordre et comme toute la création, toutes choses sont soutenues par la Parole (Hé 1.3)

Le Souffle

Gn 2.7 — L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière du sol ; il insuffla dans ses narines un souffle vital (neshâmâ), et l’homme devint un être vivant (nephesh raya). Comme les animaux, nous sommes désigné comme être vivant (litt. âme vivante) Mais l’homme seul reçoit souffle de vie (neshâmâ) venant de Dieu, car il y a en l’homme un esprit intérieur fait pour correspondre à l’Esprit de Dieu ILLUSTRATION : homme = une voile déployée qui accueille et capte le Souffle, il reçoit la vie… et cette vie le pousse, « En lui nous avons le mouvement, la vie et l’être » (Ac 17.28)

L’Image

Mais l’affirmation la plus importante sur notre être, c’est l’image de Dieu (Gn 1.26) Je suis fait à l’image, à la ressemblance de Dieu. Je reflète le divin ILLUSTRATION : homme = miroir orienté vers Dieu, capte l’image de Dieu En l’homme, la création devait contempler Dieu…

Chute

Lecture de Gn 3.1-7

Le rejet de la Parole

Le diable a immédiatement attaqué le dire de Dieu, sa Parole, et parce que nous l’avons écouté, notre pensée s’est déréglée : nus sommes devenus fous Rm 1.21 — ils se sont égarés dans de vains raisonnements, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous

L’image brisée (flétrie)

Et quand leurs yeux s’ouvrirent, ils s’attendaient à voir en eux-mêmes un dieu…et ce qu’ils ont vu c’est qu’ils étaient nus !! Le rejet de la Parole, la désobéissance, a entraîné le détournement de l’image. La tentation était « vous serez comme des dieux… ». Cela signifie se détourner de Dieu, le rejetter comme Souverain, comme centre et inspiration de mon être, et me placer MOI au centre : Devenir mon propre Dieu. Devenir l’image de moi-même ! Le Miroir n’est plus orienté vers Dieu mais vers le MOI. C’est là que commence notre désert intérieur, nos errances, nos souffrance intérieures, notre solitude. Quand l’image cesse d’être orientée vers Dieu, il ne reste que le vide… nu !  

1) Perte de l’image de Dieu => perte d’identité et de sens

désorienté, sans Dieu, l’image coupée de son objet, de sa source, de son origine, de son point de référence…Dieu… qui lui donnait tout son sens, toute sa raison d’être… ne reflète que le vide : RUPTURE intérieure. L’homme a perdu le sens de son être et de sa mission. De là a jailli cette question fondamentale : Qui suis-je ? Qui suis-je ?… une question au coeur de bien des problèmes (orgueil / humilité, la recherche du genre, racisme, nationalisme…)  

2) Perte de l’image de Dieu => perte d’une image positive de soi

Honte… quand la représentation de soi est amoindrie. Cela entraîne le désir de se cacher Adam et Eve se cachèrent derrière la vigne, les arbres… des choses bonnes créées Nous on se cache derrière des apparences (vêtements, voiture, carrière, argent…)  

3) Perte de l’image de Dieu => perte d’une vision vraie de la réalité

Nous déformons la réalité, après avoir ouvert les yeux, on veut les refermer parce que c’est trop dur. Nier, refouler la réalité de mes problèmes, de mes erreurs…Être persuadé que le problème est en l’autre et voir la paille… et non la poutre. Nous fuyons la réalité Nous nous mentons à nous même  

4) Perte de l’image de Dieu => perte d’une sécurité

Premier réflexe est de se cacher parce que la PEUR. Nu… conscience de sa faiblesse, sa vulnérabilité, d’être dépassé. L’homme, créé pour être comme Dieu dans ce monde, ne peut porter sans Dieu le poids de sa vocation : sa vie devient effrayante, trop lourde Profonde insécurité intérieure : Que mangerons-nous ? Que boirons-nous ? De quoi serons-nous vêtus ?

Le retrait du Souffle

Et pour couronner le tout, L’Esprit de Dieu, saint, s’est retiré, laissant l’esprit de l’homme comme mort (Ep 2.1). Et ne laissant qu’une vie sans force spirituelle.

Rétablissement

Lecture extraits de Es 53 — ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé… il était transpercé à cause de nos crimes, …Le châtiment qui nous donne la paix est (tombé) sur lui… Nous étions tous errants comme des brebis… Après les tourments de son âme, Il rassasiera ses regards… Mon serviteur juste justifiera beaucoup (d’hommes). Jésus nous a rejoint dans nos souffrances : nos souffrances intérieures, Jésus les comprends. Il a vécu la tristesse, la douleur, l’incompréhension. Job qui est l’exemple dans la Bible de l’homme qui souffre sans comprendre préfigurait Jésus. Jésus a connu les souffrances intérieures : les tourments de son âme… Jésus a connu les « pourquoi ? » : Pourquoi m’as-tu abandonné ? (Mat 27.46) Il nous a rejoint dans la souffrance pour la prendre sur Lui et nous donner un chemin de sortie Le chemin… c’est celui que Jésus entreprend : il vient nous chercher Après la chute, la première chose que Dieu dit à l’homme c’est « où es-tu ? » (Gn 3.10)… et non « Pourquoi as-tu fait ça ! » Dans nos souffrance intérieures… Dans nos pourquoi… Dans ces endroits inconnus en nous, Jésus vient. Puisqu’il a traversé le ciel et s’est incarné dans. Notre chair, il viendra aussi dans nos profondeurs… Il est le Dieu des profondeurs ! EVANGILE ⚠️ Il commence par faire la paix… recevoir la PAIX = fondement santé spirituel et psychologique. Le pardon qui efface nos crimes, nos péchés. Il efface la honte jusque dans notre conscience (Hé 9.9,14) La Croix opère une réconciliation profonde. Elle réalise une union impossible : L’homme pécheur et le Dieu Saint. A partir de La Croix, Dieu répare toutes nos ruptures, tous nos brisements Un psychologue me ramène à MOI Jésus me ramène à Dieu… par la croix et par l’image  

Le retour de l’Image

Puis Jésus nous permet de retrouver l’image de Dieu. Il nous revêt d’un vêtement / péché, mais aussi d’un vêtement d’une nouvelle nature : son image (Ep 4.24) Quand on marche avec Jésus, sur son chemin, quand on s’applique à vivre comme lui On se reconnecte à son image, on redevient image de Dieu.

Le retour de la Parole

Il est venu pour parler aux hommes et nous parler. Par la Bible, Dieu reconstruit notre pensée

Le retour du Souffle

Il est venu pour répandre l’Esprit et nous baptiser dans l’Esprit. Une vie nouvelle… à nouveau une voile, un souffle de l’Esprit qui nous renouvelle tous les jours (2 Co 4.16 ; Ep 3.16) 2 Co 4.16 — même lorsque notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Ep 3.16 — qu’il vous donne… d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur C’est dans la combinaison des ces trois éléments : Parole, Souffle et image que nous sommes pleinenement chrétien… et même humain. En cela nous retrouvons notre pleine humanité  

CONCLUSION

  Ps 86.13 — Tu délivres mon âme des profondeurs du séjour des morts Venir à Jésus = frayer un chemin, accueillir Dieu dans nos profondeurs Évangélisation des profondeurs Venez à Jésus Tout est là… Lui confier nos souffrances, nos pourquoi ? Lui demander de nous montrer ce chemin en nous. Même si psychologue, cela peut être très bien, mais allez aussi et surtout à Jésus : ⚠️ CAR c’est à la croix que tous les chemins commencent

Autres messages

L'intimité avec le Saint-Esprit

L'intimité avec le Saint-Esprit

Comment développer une intimité avec le St Esprit   C’est terrible une relation que vous aimeriez approfondir mais l’autre reste…