La santé au travail (1ere partie)

Est-ce que vous vous êtes déjà posé cette question: “suis-je en bonne santé dans mon travail ?” Quels sont vos défis au travail ? Des relations tendues? Des clients pas corrects ? Des situations conflictuelles entre collègues ou entre les managers ? Nous pouvons avoir des défis quotidiens dans nos vies, dans ce qui occupe nos journées, très souvent cela tourne autour des relations avec une autre personne. La clé ce matin c’est de comprendre là où on en est et de prendre 2/3 clés pour être en bonne santé dans notre travail/quotidien.

Introduction

  Le travail fait partie intégrante de nos vies aujourd’hui, cela rythme nos journées, nos semaines, nos carrières et souvent nos vies tournent autour du travail.   90 à 100k heures de travail dans une vie soit presque 11 années cumulées > d’où l’importance de s’épanouir d’être à la bonne place   Nous avons tous nos schémas de ce qu’est le travail et de ce que ça représente. Ce matin, j’ai envie de nous dire que le travail va du salarié qui se lève pour rejoindre son entreprise, à l’indépendant qui travaille de chez lui en passant par le retraité et la mère ou le père au foyer qui s’occupe de sa famille. La question est simplement de parcourir ensemble ce qui fait que nous sommes en santé dans ce qui occupe nos journées. J’aimerais commencer par une chose extrêmement importante: LE TRAVAIL EST BON ET VOULU DE DIEU dès l’origine. Le travail est à l’origine de notre création, dans le jardin d’Eden, Dieu demande à Adam de travailler la terre pour se nourrir. Genese 1v28 28Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. 29Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture.    Genese 2v15 15L’Eternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et pour le garder.   Cultiver = abad עָבַד (aw-bad’) Traduit par : servir, être soumis, être asservi, être assujetti, servitude, imposer, travailler, cultiver, laboureur     Notre Seigneur a voulu que nous passions du temps à travailler !      

1/ Les étapes

Verset central de l’apôtre Paul qui parle aux corinthiens   Actes 18v1  1 Après cela, Paul partit d’Athènes, et se rendit à Corinthe. 2 Il y trouva un Juif nommé Aquilas, originaire du Pont, récemment arrivé d’Italie avec sa femme Priscille, parce que Claude avait ordonné à tous les Juifs de sortir de Rome. Il se lia avec eux; 3 et, comme il avait le même métier, il demeura chez eux et y travailla: ils étaient faiseurs de tentes. 4 Paul discourait dans la synagogue chaque sabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs. […] 8 Cependant Crispus, le chef de la synagogue, crut au Seigneur avec toute sa famille. Et plusieurs Corinthiens, qui avaient entendu Paul, crurent aussi, et furent baptisés.     Parmi les disciples, il y avait plusieurs métiers représentés: Berger, pêcheur, collecteur d’impôts et Paul qui était faiseur de tente. Jésus lui même était charpentier: Marc 6v3 Et la particularité de Paul durant ces voyages missionnaires pour implanter des églises, c’est qu’il ne voulait pas dépendre financièrement des églises donc il travaillait durant ces voyages. Ce verset dans Actes nous parle de sa manière de fonctionner mais pas uniquement ça nous décrit des étapes, un modèle de comment Dieu agit avec nous !    
  • Ce que ta main trouve à faire

Paul fabriquait des tentes mais toujours en collectivité, il allait toujours dans une maison avec des juifs et il se faisait tout à tous pour créer un lien de confiance, une entente pour ensuite travailler avec eux et annoncer ce que Dieu lui avait mis sur le cœur.   Paul trouva un juif et se lia avec eux    Ecclésiastes 9v10 “Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le; car il n’y a ni oeuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts, où tu vas.”   Paul dans cette étape était là pour faire des choses avec ces mains mais il nous montre une autre étape qui suit tout de suite  
  • Entre dans ta mission

Paul discourait dans la synagogue à chaque sabbat, c’était sa deuxième étape, sa prochaine mission ! entrer et continuer ce que Dieu lui avait demandé de faire et au final ce pourquoi Paul avait été choisi par Dieu.   Parfois nous sommes tellement pressé d’entrer dans cette « deuxième étape” que l’on en oublie la première ou les premières !   Quand Joseph est au service de Pothifar (Genèse 39v1) Genèse 39v1 1 Quant à Joseph, on l’avait fait descendre en Egypte et Potiphar, l’officier du pharaon qui était chef des gardes, un Egyptien, l’avait acheté aux Ismaélites qui l’y avaient fait descendre. 2 L’Eternel fut avec Joseph et la réussite l’accompagna. Il habitait dans la maison de son maître égyptien. 3 Son maître vit que l’Eternel était avec lui et que tout ce qu’il entreprenait, l’Eternel le faisait réussir entre ses mains, 4 et Joseph trouva grâce aux yeux de son maître: il l’employa à son service, l’établit responsable de sa maison et lui confia tous ses biens. 5 Dès que Potiphar l’eut établi responsable de sa maison et de tous ses biens, l’Eternel bénit la maison de cet Egyptien à cause de Joseph, et la bénédiction de l’Eternel reposa sur tous ses biens, que ce soit à la maison ou aux champs.   Joseph était là en tant qu’esclave et pourtant la réussite l’accompagna. C’était une étape pour Joseph pour accéder à la suite à la bénédiction que Dieu avait prévu pour lui de régner sur le pays alors qu’il n’était que esclave. Le parcours de Joseph (Genese 37)
  • Berger
  • Jeté dans une citerne
  • Vendu en tant qu’esclave
  • Servant dans une maison avec des responsabilités
  • Prisonnier
  • Officier du roi pour régner sur le pays > Ministre en Egypte
    Joseph est resté droit, il n’a pas cédé. Il avait une mission claire que Dieu lui avait confié. Il a été bousculé, méprisé et aurait pu céder à la facilité. Souvent dans ces étapes de vie, il y a des choses attractives comme pour nous détourner.   Si tu es dans une de ces situations, tu ne sais pas où tu en es, tu n’aimes pas, tu aimes ton travail ou alors tu n’en a pas voici 3 clés     Où est-ce que tu en es ? Est-ce que tu aimes ce que tu fais?    

2/ Les 3 clés

  3 clés pour être à contre courant, de ceux qui font la différence:
  • Prier

“Prier en tout temps”  Luc 21v36 Prier pour vos responsables mais aussi pour vous, vos équipes !
  • Encourager

Éphésiens 4:29 Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent.

Aimer

“Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là.” Marc 21v31      

3/ Les conséquences

Comme Joseph ou comme Paul, dans toutes les étapes ils ont bénis les autres, et la marque la plus importante que c’est Dieu a permis que des vies soient transformés parce qu’ils ont semé dans leurs travails.   Actes 18v8, Paul nous dit que plusieurs Corinthiens crurent en Jesus Christ est furent baptisés, David simple berger, répondu à Dieu pour aller battre Goliath est accompli ce qui été prévu pour lui, devenu Roi d’Israël !   Dans notre place de tous les jours,  permet à des personnes d’être transformés, de voir un espoir, une possibilité, une lumière qui brille.  

La croix > Rachat

Christ a pris sur la croix le péché qui nous empêchait d’être épanouie dans le travail. Genèse 3v23 “Et l’Eternel Dieu le chassa du jardin d’Eden, pour qu’il cultivat la terre, d’où il avait été pris” La terre aurait été différente si il n’y avait pas eu le péché > Nous avons la possibilité de renverser ce que le péché humain a imposé dans le travail comme étant la norme : qqch de difficile. La croix nous permet d’être de ceux qui font la différence en ayant un sentiment d’accomplissement dans notre travail et d’aller à contre-courant. Dieu veut se servir de ça pour que nous soyons fructueux   // La puissance du Christ vit en nous pour changer les circonstances dans notre travail //`    

CONCLUSION

Historiquement, le travail est synonyme de difficulté, labeur, pénibilité. Plusieurs sages, chercheurs relie le travail à son origine latine “trepalium” malgré que beaucoup d’autre conteste cette origine. L’histoire du travail avec l’esclavage, les classes sociales, la bourgeoisie mettent en avant le fait que le travail n’est pas bon voir nocif pour nous. MAIS le travail a été voulu de Dieu est créé dans l’ordre des choses de ce monde. C’est seulement l’homme par sa nature pécheresse qui est venu rendre le travail difficile. Le fait que nous, croyants, chrétiens, ayant compris que Jésus Christ est venu sur la croix pour nous, annule et enlève cette notion que le monde a posé sur la qualité du travail !     ——–     J’aimerais terminer avec ce verset pour chacun de nous: 31 Ainsi donc, que vous mangiez, que vous buviez ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu. 1 corinthiens 10v31     Peut-être que ton quotidien est super motivant et que tu aimes ce que tu fais et là où tu es ! Alors aime, prie et encourage ! La puissance de Dieu qui vit en toi peut transformer les vies autour ! Mais peut-être que ton travail, tes études, tes journées sont longues et pas du tout passionnantes: Qu’est-ce que Dieu te dit dans ta saison ? Ton étape ? Est-ce que tu invites Dieu dans ces questions ? Et commence a faire celà: Aime, prie, encourage !

Autres messages

L'intimité avec le Saint-Esprit

L'intimité avec le Saint-Esprit

Comment développer une intimité avec le St Esprit   C’est terrible une relation que vous aimeriez approfondir mais l’autre reste…